Site actualisé le : 03/10/2018

Une école où le respect
est porteur d’écoute et d’ouverture ;
Une école où l’enfant progresse,
apprend de nouveaux savoirs,
à vivre en collectivité…

— ACTUALITÉS DU MOMENT —

Vous avez dit « bienveillance »

Jacqueline Roblot, rsu, 31 août 2018

Lors de la visite de tutelle du 8 juin 2018 au collège Ste Ursule de Besançon, vous avez été plusieurs à nous dire que vous vouliez faire passer un message aux élèves de cet établissement …

... et vous avez parlé d’un message de « bienveillance ». En fait, vous avez déclenché notre attention et c’est ainsi que nous avons glané au fil des jours les réflexions qui faisaient référence à cette exigence de bienveillance. Je vous propose de refaire avec vous, un parcours de découverte en 4 étapes.

Fabrice Vidal, la bienveillance face à la violence insidieuse in La vie catholique – 6 juin 2018

Un article présente un grand rassemblement des lecteurs de cette revue qui aura lieu le 1er décembre 2018 à Lille autour des meilleurs experts de la bienveillance. La revue donnait déjà la parole à Fabrice Vidal, philosophe et auteur de « Sauvez votre peau ! Devenez narcissique. » L’auteur rappelait dans l’interview de la Vie que l’éducation n’exclut ni les décisions ni la fermeté. Mais je retiendrai surtout les raisons de son plaidoyer pour la bienveillance : nous vivons au quotidien une violence sournoise, insidieuse. Il faut donc réhabiliter la bienveillance dans nos relations et commencer très simplement : dire bonjour, et merci et purger nos relations sociales de leur brutalité. … Pour être efficace, les êtres sont écrasés, la terre méprisée, … et nous avons peu conscience de cette souffrance.

Christophe André, la bienveillance comme source du bien-être

Christophe André est bien connu des médias. Psychiatre et psychothérapeute, il a contribué au renouvellement de la pratique de la méditation, une pratique conseillée à toute personne qui cherche par la méditation, sans référence religieuse, à éveiller la pleine conscience de ses émotions. Christophe André commence par un constat : quand nous sommes blessés et que nous souffrons, nous cherchons à nous corriger. Le psychiatre recommande d’abord de prendre le temps de nous consoler ; au lieu de nous réprimander, nous apaiser. La source du bien-être relève de cette auto-bienveillance.

J.M. Blanqier, l’école de la bienveillance où respecter autrui - Conférence de presse du 27-8-2017

Lors de sa conférence de presse du 27 août 2017, intitulée « Pour une école de la confiance », le ministre de l’Education nationale caractérise cette école de la confiance. Elle est une école de la République, une école pour tous en sécurité. Elle est aussi une école des excellences et je relève que pour illustrer cette exigence il dit vouloir faire de l’enseignement professionnel une voie d’excellence. Cette école de la confiance est aussi une école de la bienveillance. Il est alors question du bien-être des élèves qui doivent faire du sport et soigner leur santé. Mais il est également question du respect d’autrui. En octobre 2012, la célèbre revue « Les Cahiers pédagogiques » avaient déjà consacré un numéro à la bienveillance éducative, une thèse qui s’impose face aux situations de mal-être des élèves.

L’Evangile, la bienveillance du Père envers les tout-petits in l’Evangile de Matthieu

Le mercredi 18 juillet, l’église catholique proposait de méditer lors de la liturgie, une parole de Jésus s’adressant à son Père. Je vous la relis : « ce que tu as caché aux sages et aux savants tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. » Mt 11,25 Comment ne pas s’interroger sur l’emploi de ce terme ici dans l’Evangile de Matthieu ? La traduction œcuménique de la Bible indique en note que les tout-petits seraient les plus humbles, les plus déshérités et peut-être les plus dépourvus car persécutés.

Ici, j’arrête mon compte-rendu de lecture de l’été sur la bienveillance. Bienveillance provient du latin benevolens, « vouloir le bien ». Je ne développerai pas cette étymologie car je devrais ouvrir des dossiers trop conséquents et m’interroger avec vous sur notre conception du « bien ». Je voudrais vous remercier de nous avoir donné ce mot, pas un mot à la mode face aux difficultés de notre temps -ce qui est déjà beaucoup. Mais un mot qui nous parle aussi du Dieu révélé en Jésus-Christ et de son attention à celles et ceux qui sont écrasés bien qu’habités d’un potentiel insoupçonnable. En ce début d’année, nous vous invitons à développer cette bienveillance envers le trésor que chacun porte en lui quelquefois sans le savoir. En tant que membre de cette communauté éducative du groupe Ste-Famille Ste-Ursule, nous vous encourageons à offrir à chaque élève les conditions pour que le trésor qu’il porte en lui prenne sa pleine dimension.

— A VENIR —

 

Novembre 2018 – Rencontre des Chefs d’Etablissements du Réseau Ste Ursule au Chesnay (78)

Nos projets

  • Aider les familles de nos établissements aux moyens financiers limités pour leur permettre de s’équiper de matériel numérique, outils indispensables actuellement dans le monde de l’éducation.
  • Développer la réflexion, les travaux de recherche et l’élaboration de documents, afin de proposer aux jeunes une éducation à l’espérance, selon l’évangile, face à l’échec, face à l’épreuve, fave au désenchantement…
  • Financer la formation d’enseignants et d’éducateurs à la pédagogie Xainctongienne.
  • Permettre la découverte du patrimoine culturel, architectural et humain de la compagnie Sainte Ursule par l’organisation de « classes patrimoine » à Dole.
  • Soutenir financièrement les établissements scolaires qui peuvent être confiés à la tutelle des sœurs de Sainte Ursule